10 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
Utilisateurs
Bonjour, Visiteur
Pseudo :
Mot de Passe:
Inscription
Mot de passe perdu

Actuellement :
Visiteur(s) : 10
Membre(s) : 0
Total :10
Galeries Photo

vous n'avez accés à aucune galerie
Chat Box
176.183..bonjour
93.174.1.bonjour une foi
78.230.2.bonjour je souh
88.126.3.Bonjour - Pouve
88.126.3.avant que je so
88.126.3.c'est urgent !

Cliquez ici pour entrer


Il y a 0 personnes connectées.
Ephémérides
En ce jour...
1781
Necker crée l'administration des hôpitaux.
1883
Les Madhistes s'emparent du sud du Soudan.
1974
La France laisse flotter le franc, qui sort ainsi de l'union monétaire.
2012
St Marius

Compte rendu de l'INC maladie du 10 juillet 2020.

Écrit par cpaul. Posté le Mercredi 15 juillet 2020 @ 08:19:29 par cpaul

PRIME COVID

Le choix qui a été fait par la CNAM n’est pas un choix d’égalité de traitement mais plutôt un choix d’équité en privilégiant les personnels ayant participé très activement et ayant été mobilisés par la gestion de cette crise sanitaire.

Le financement de cette prime a été obtenu par mobilisation des excédents et crédits non consommés de la masse salariale 2019 hors RMPP, sans impact sur la politique salariale 2020.

La CNAM rappelle toutes les mesures dérogatoires mises en œuvre en faveur du personnel pendant la crise (indemnité télétravail, maintien des primes de fonction...)

La CNAM évalue à 53 le pourcentage de salariés bénéficiaires de cette prime COVID.




TELETRAVAIL

Il y a eu une généralisation et une accélération de la pratique du télétravail.

La CNAM a investi 13 millions d’euros à travers une commande de matériels micro et ordinateurs portables dont le nombre et l'équipement pour 2021 restent à préciser.

Le télétravail doit avoir un intérêt partagé pour le salarié et l’employeur chacun doit trouver y son compte.

La CNAM est attachée à donner aux salariés en télétravail les conditions pour exercer leur activité en télétravail dans de bonnes conditions, mais elle n’est pas favorable à un télétravail 5 jours sur 5 mais plutôt pendulaire.

La lettre de cadrage de rémunération

La CNAM ne fait pas systématiquement tous les ans de politique de cadrage pour laisser aux directeurs locaux la responsabilité de leur politique salariale.

Lorsqu'elle le faisait c’était surtout pour flécher certaines évolutions salariales et de niveaux.

La cadrage RMPP s’impose à la branche et se décline.

Le SDRH donne des orientations .

La CNAM vise davantage la définition d’orientations de la politique salariale sur 2 ou 3 ans.

Répondant à une question de la CFTC elle partage les préoccupations exprimées notamment sur les impacts du turn over et les niveaux de salaires dans l’institution.

Chaque année chaque organisme doit réaliser et adresser une lettre de cadrage à communiquer à leur IRP.

La CNAM ne porte pas un discours de durcissement vis-à-vis des directeurs en matière de politique RH, elle invite les directeurs à entretenir et animer un dialogue social avec les IRP.

Et reste attentive à mettre à disposition des collaborateurs des mesures d’accompagnement RH et salariales pendant la crise sanitaire pour répondre aux attentes de ses salariés en pleine transparence avec les IRP.

ARPEGE

ARPEGE rencontre des anomalies de traitement avec 20000 dossiers IJ TI en attente de traitement, une nouvelle version de l’application devrait être mise en production fin juillet pour débloquer ces dossiers.

En contrepartie un dispositif de versement d’acomptes à hauteur de 100% de l’IJ attendue est mis en place en attente de corriger les anomalies de traitement d’ARPEGE.

Le SNADEOS constate effectivement une charge de suivi importante des managers et équipes revenus de remplacement et comptabilité, maîtrise des risques sur les versements d’acomptes en cours depuis 5 mois et pouvant entraîner des difficultés de régularisation et de remboursement. La solution nationale corrective d’ARPEGE est très attendue et espérée avec une fiabilité tenant compte de ces complexités et ressaisies manuelles des situations.

Déploiement de NEXTHINK

Cet outil de recensement des connexions URL des agents permet de superviser les connexions, ce qui était déjà possible de façon plus efficiente avec un accès plus facile.

Le dialogue social dans la branche

La branche compte 100 organismes et une centaine d’employeurs. Il n’y a pas eu une avalanche de signalements sur des situations difficiles.

Plan de sortie du confinement (document consultable ICI)

Reprise des accueils y compris sans rendez vous dans les conditions de sécurité sanitaire pour les salariés et le public.

Les accueils sur rendez vous ont été remis en route dans tous les organismes.

La CNAM est confiante sur les conditions de ré ouverture.

Sur le service de base les IJ le délai moyen de règlement des IJ est en amélioration constante grâce notamment à PHARE IJ, le délai est imputable au délai de transmission des informations venant des employeurs pour le règlement de ces IJ.

Les délais de traitement feuilles de soins et FSE s’améliore, ainsi que le délai d’instruction des demandes C2S.

On note un 0nombre important d’appels sur la ligne 3646 (records battus avec 11 600 appels/jour) avec un taux de décroché atteignant 90% depuis le 1er juillet, le coût de l’appel est gratuit.

Les assurés ont davantage utilisé les téléservices notamment du compte AMELI, c’est une incidence de la crise sanitaire.

L’historique des remboursements passera de 6 mois à 18 puis 27 mois.

Sur les chiffres du contact tracing , ils restent bien inférieures aux prévisions initiales (3 000 à 4 000), néanmoins depuis quelques jours le nombre de cas confirmés est en augmentation, actuellement moyenne de 500 cas par jour.

Le SNADEOS est intervenu pour préciser que les équipe de direction dans les organismes ont été attentives au dialogue social en informant régulièrement les IRP de la situation de la crise sanitaire et de ses évolution et en présentant, pour avis, les plans de confinement et les plans de sortie de confinement en fonction des informations reçues.

Le SNADEOS souligne la qualité de l’accompagnement des organismes par la CNAM :

- au moyen notamment des web-binaires et des FAQ RH, assurant ainsi une information régulière dans un environnement instable.

- en se montrant réactive par le développement des accès VPN et l’équipement en micro ordinateurs portables.

- en intégrant pour le personnel des mesures d’accompagnement et d’amortisseur social dont certaines font suite à des demandes de la CFTC telles que l’attribution de l’indemnité forfaitaire exceptionnelle de télétravail, la neutralisation pour l’intéressement des périodes d’inactivité forcée, les IK et frais de repas pour les personnels sur site pendant le confinement.

Enfin pour le SNADEOS les enjeux d’avenir sont essentiels et doivent être travaillés avec la CNAM pour permettre aux organismes à terme de maintenir leur capacité d’intervention réactive et agile.

Avec la neutralisation des départs en turn over au niveau des taux de remplacements et par des évolutions de RMPP motivantes, permettant le reconnaissance des mérités et compétences du personnel.

Le tableau de bord est consultable ICI




Article  Précédent |   Suivant


Mutuelle partenaire
Mutex
Réseaux sociaux

Le SNADEOS-CFTC sur votre I-Phone

Le SNADEOS-CFTC sur Facebook

Le SNADEOS-CFTC et Miroir Social

Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Les sites CFTC

Le site de la confédération CFTC

Le site officiel de la CFTC Protection Sociale et Emploi

Le site de l'UGICA-CFTC

Le blog des jeunes de la CFTC

CFTC : Jeunes, même pas peur ...

La WebTélévision de la CFTC

La CFTC sur Wikipedia

Infos SECU et textes

Le site d'Annuaire Sécu

Le service public de la Sécurité Sociale

L'Assurance Maladie recrute ...

Tous les textes de la SECU

Le site du Journal Officiel

Sondage

Vous trouvez ce site :
 Super
 Bien
 Moyen
 Passable

  Results, Résultats


  • Votes : 112
  • Commentaire(s) : 0

Temps : 0.0639 seconde(s)