Compte rendu de la RPN travail à distance du 22 Février 2022.

Date : Mardi 22 février 2022 @ 18:46:08 :: Sujet : L'actualité du SNADEOS

Cette séance a été consacrée à l’examen du bilan à partir du document ci-joint (consultable ICI).

 

L’UCANSS souhaite identifier les risques et bénéficies exprimés par les employeurs et les salariés pour amender et modifier l’accord de branche télétravail.

Avant la crise sanitaire 85% des organismes étaient concernés par le télé travail et 14% du personnel de direction était en télétravail.

 

Le SNADEOS CFTC a présenté sa position sur le sujet du travail à distance



Il se réjouit que soient ouvertes ces séances de négociations pour modifier à l’aune des enseignements de la crise sanitaire, l’accord de branche sur le travail à distance.

Il souhaite que l’accord de branche prévoie et organise de façon précise les dispositions du télétravail que les accords locaux viendront décliner et ajuster en fonction du contexte local.

La question du télétravail est un sujet important de dialogue social au sein de la branche professionnelle pour assurer une homogénéité nécessaire.

Pour le SNADEOS le télétravail est un mode d’organisation du travail important ou l’employeur comme le salarié doivent être gagnant/gagnant, les besoins des uns rejoignant les droits des autres.

 

Les besoins de l’employeur doivent être reconnus :

- Possibilité de retour du salarié sur site durant un jour habituellement en télétravail en fonction des besoins de service

- Accord de l’employeur pour définir les formules

- Possibilité de retour définitif sur site en cas de télétravail non concluant

 

Pour le salarié le télétravail est un moyen d’assurer une meilleure conciliation entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Il permet aussi en diminuant les déplacements de favoriser le pouvoir d’achat en réduisant les dépenses de transport ,

- Le choix des formules doit rester large fixes avec 1 à 3 Jours, forfaits annuels (40 à 120 jours annuels)

- Il doit être possible et proposé pour tous les agents, cadres et ADD dont l’activité est compatible avec son exercice à distance, autonomes avec un minimum d’un an d’ancienneté.

- Il doit maintenir au minimum 2 jours de présence sur site (sauf considération médicale particulière) et doit intégrer et être accompagné d’ une formation à l’intention des agents télétravailleurs et des managers pour organiser l’exercice professionnel.

- Il doit rester réversible et conclu pour une durée d’un an à reconduire chaque année

 

Le SNADEOS propose aux agents de direction de lui exprimer leur retours et opinions sur le télétravail et leurs propositions qu’il pourra proposer et défendre lors de la prochaine RPN

Calendrier

 

Prochaine réunion : le 8 mars échange des propositions des Organisations syndicales et le 22 mars négociation à partir d’une présentation d’un texte par l’UCANSS.








Cet article provient de Le site du SNADEOS-CFTC

L'URL pour cet article est : http://www.cftc-snadeos.fr//article.php?sid=661